Le haïku : mode d'emploi

Saijiki et mots de saison

Définition

Le mot de saison (kigo en japonais) est une référence à la saison. Ces références sont en général compilées dans des recueils sous forme d'énumération (kiyose) ou de liste commentée d'un exemple (saijiki).

Utilité

Il sert à ancrer le haïku (et donc son moment) dans le "Cosmos", notre environnement physique ainsi que la perception que nous en avons. Par leur culture imprégnée d'animisme,les japonais sont très proches de la nature. A travers le shintô, un contact direct avec le monde des sensations a permis aux japonais de développer un système de résonances émotives reliées aux manifestations naturelles.  Ils insèrent ainsi leurs émotions dans le cycle des saisons.
Il y a quatre saisons : le printemps, l'été, l'automne, l'hiver, le nouvel-an est traité à part.
Les recueils permettent par des allusions à la végétation, aux animaux grands et petits, aux insectes, aux travaux, aux rites, à la météorologie, aux étoiles de situer un haiku dans l'année avec une précision de l'ordre de la quinzaine de jours.
Un problème, cependant au Japon, les phénomènes saisonniers n'ont pas lieu à la même date sur toute l'étendue du pays...

En pratique

Le mot de saison est obligatoire en haïku classique. Il est souvent absent dans le haïku contemporain. A mon avis, il faut maintenir son principe, à savoir une liaison au monde sensible et à notre perception du cycle des saisons. Il marque notre intégration à la Nature.

Quelques recueils