Le haïku : mode d'emploi

Absence de l'ego

Le haïku classique est un poème impersonnel.

Il y a rarement utilisation du sujet "je". Sauf, si on se décrit, comme vu de l'extérieur.

De même, les sentiments personnels sont à exclure, au premier niveau. Le haïku décrit le monde. Il peut cependant introduire un sentiment personnel, au second niveau, par la création d'un "climat" basé sur une description objective laissant le lecteur reconstruire le discours personnel enfoui.

Cet effacement volontaire a quelque chose de commun avec l'esprit zen, absence du moi, ou l'idée du taoïsme, mépris de l'artifice, caractéristiques de la mentalité japonaise.

Dans la langue, le sujet est généralement absent et le singulier et pluriel ne sont pas différenciés.