Le haïku : mode d'emploi

L'approche par petites touches

Les Chinois et Japonais ont une manière de décrire le monde en énumérant les choses, éventuellement dans le désordre, laissant au lecteur le soin de remettre les choses en place.

C'est le type de perception que nous utilisons lors de la lecture d'une peinture (la lecture tabulaire). L'oeil se promène, le cerveau engrange les objets et reconstruit une impression globale.