Le haïku : mode d'emploi

Une structure typique

Le haïku présente un événement.

Une structure typique, décrite par R.H.Blyth dans son ouvrage fondamental, se compose ainsi :

Environnement;
Sujet
Action.

Les circonstances

On commence par placer le décor. Quelques mots suffisent. Ils décrivent les circonstances de l'événement, généralement par une évocation de saison.

L'énoncé se place généralement à la première ligne. Il se termine par un ";", en créant une pause qui laisse au lecteur le temps de fixer ce décor.

Le corps

Cette seconde partie comprend le sujet du haïku et l'action.

Le sujet est le thème du haïku. 

L'action est ce qui s'y passe. C'est ce qui donne vie au haïku. Sans cette action, le haïku n'est qu'une photographie.