Haiku - tempslibres - Présentation de livres.

Le chat bourlingueur
Marie Dupuis

Ce recueil est un carnet de voyage. Il est composé d’instantanés, de situations, de fragments de vie qui attirent le regard.

Comme elle a le regard , l’auteure ! En quelques syllabes, elle cliche la situation. Son style est souvent minimaliste. Juste poser les choses sur le papier et laisser agir. Il s’agit souvent d’une atmosphère au temps lent. Une juxtaposition adéquate donne une résonance importante aux éléments. Ce minimalisme n’impose pas, ne conclut pas. Il crée l’espace et laisse le lecteur reconstituer la situation à partir de son vécu.

Récit de voyage car on voyage beaucoup et parfois certaines situations nous échappent malheureusement en partie à cause d’allusions culturelles ou régionales. Qu’importe, on voyage avec plaisir.

Le recueil n’est pas qu’un simple récit. L’auteure excelle dans certains haïkus sensuels. Là aussi, elle pose les éléments actifs avec force et justesse. Tout est dans le non-dit., l’atmosphère se déploie à partir de détails.

L’auteure donne aussi un rôle actif au paysage. Une influence du Nord du continent américain selon moi, par la prégnance de l’Espace et du paysage. Le haïku est alors fenêtre sur le monde et on y assiste au spectacle des éléments dans une interaction harmonieuse. Une vista comme en peinture.

L’écriture est parfois plus complexe. Certains haïkus recèlent aussi une tension entre leurs éléments. Ils sont alors lourds de possibles, points de départ d’une histoire. Une figure que j’appelle le court-métrage.

En résumé, un style riche, varié, attachant.

un sentier
entre des arbres majestueux
domaine de l’ours noir

Mystère, importance de la fin forçant une réévaluation de la lecture, structure de court-métrage.

banc de pierre
près de la rivière silencieuse
une p’tite laine rouge

Discours minimaliste, opposition Sauvage (rivière) versus artefact (laine), yugen : pourquoi cette laine, court-metrage. Point actif rouge : un trait particulier des Quebecois(es). "Rouge" apparait comme un point de résonance (d'orgue) en fin du discours.

jour de crachin
le cargo remonte le fleuve
près du chemin du Roy

Atmosphère, opposition, temps lent, rôle actif du paysage où les éléments ont leur vie propre.

la marée monte
entre murs et draps humides
attendre le sommeil

Atmosphère, discours à plusieurs lectures possibles au niveau superficiel, non-dit au niveau profond.

parfum d’écurie
entre deux planches
la lumière s’infiltre

Discours minimaliste, multisensoriel, archétype de la Lumière, sabi.

arrière-arrière-pays
buggy, chapeaux de paille
et cheval qui trotte

Haïku basé sur la juxtaposition d'éléments, chacun apportant sa touche pour créer l'atmosphère. Sabi, temps lent, minimalisme.

le proprio
de retour de voyage
les voix s’entrechoquent

Humour, observation, instantané…

nuit sauvage
traces de griffades
dans le dos

Wow !

la canne blanche
s’agite devant lui
le monde s’arrête

Structure à pivot en L2.

quai presque désert
une valise abandonnée
et un policier

Court-métrage, minimalisme ouvrant tous les possibles. Efficace.

Porto Rico
des eaux lumineuses
à la tombée de la nuit

Sens de l’image, discours porté par les archétypes de la Lumière et de la Nuit, opposition. Minimalisme efficace.

jour de pluie
sur les lèvres
un goût de sel

Sensuel, meteo utilisée comme contexte profond, non-dit, atmosphère, temps immobile, Relation Moi et le Monde. Pregnant !

Revue par , 2019

couverture du livre

Le chat bourlingueur.

Haïku

Editions David, Ottawa ,
Collection Voix intérieures - Haïku
ISBN 978-2-89597-660-8
80 pages, format 11x17,8 cm
Photos de Louise Dandeneau et Ella Mack
97 haïkus

David : http://editionsdavid.com/ ; 12.95 CAD