Bloc notes - Serge Tomé

Le Regard

L'oeil qui s'ouvre, le ginko. Les haïku qui se font faciles

Etrange, la promenade d'écriture. On part avec un bloc-notes et on regarde. Le premier haïku est généralement 'forcé'. On est là pour cela. Puis, d'autres apparaissent, dans l'esprit. L'écriture se fait plus facile, plus coulante.

Tout se passe comme si, un oeil s'ouvrait, comme si quelque chose en nous se mettait à dire ce qu'il voit. Comme si nous prêtions attention à ce qu'il dit. En fait, je soupçonne ce regard interne de regarder le monde de manière autonomne, pour lui. Sans nous en référer. Il observe un monde différent de celui que notre conscient enregistre. Un monde fait de symboles, de rapports entre les choses, d'archétypes, de contrastes et de similitudes sémantiques. De temps en temps, il attire notre attention.

Dans la promenade, nous déconnectons ce conscient et nous mettons en attente. Alors, comme l'escargot, il sort doucement de sa coquille et nous fait part de sa vision différente des choses.

Le haïku promenade est ainsi, un émerveillement.

...



2005-12-05 - Serge Tomé