tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

la source coule ~
nous grignotons
le ragondin et moi


Vincent Hoarau, France
cco 2015-11-2

Commentaire.

Autre exemple de dislocation. On précise dans L3 la nature du sujet du segment qui précède. Ce mécanisme de rappel permet de créer une emphase sur le sujet. Il retarde aussi la compréhension et donc l'assimilation du haïku dans notre mémoire. Le haïku va donc "résonner" plus longtemps. Ce mécanisme est du même ordre que l'ouverture finale pour "prolonger" la trace du haïku.

Mots clés

source

Structure du haïku

Schéma(s) et Motif(s) présent(s) :

Schéma : sss020 La Rencontre.
  Motif : mmm009 - Côte à côte.

Technique(s) utilisée(s) :


* dislocation - Dislocation.
Dislocation : répétition du sujet à la fin (ou au début) du discours. Le sujet répété est alors précisé. Cela permet de retarder la compréhension et d'insister sur le sujet principal du discours.

ex: Il perd ses feuilles, l'arbre.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-strs - Organisation, Structure superficielle


* union - Union entre l'auteur et le sujet.
Une relation, union, entre l'auteur et un être, animal ou chose. Empathie.

Effet obtenu: liavec - Liage au vécu du lecteur.
Il y a, en mémoire court-terme, un liage avec des éléments faisant partie du vécu du lecteur.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 3-aut - Place de l'auteur


* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

Effet obtenu: liainc - Liage à l'Inconscient.
Certains éléments du haïku se relient à des éléments présents dans notre Inconscient. Ces liaisons créent lors de la phase de liage en mémoire court-terme. Les éléments présents dans l'Inconscient peuvent provenir de notre vécu mais plus probablement d'un fonds commun (Inconscient collectif) de modèles, de schémas qui sont nos briques de base pour intépréter le Monde. Ce sont les archétypes (au sens de Jung) et les dialectiques (oppositions polaires).

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 6-inf - Infrastructure active (archétypes,dialectiques)


* auteur - L'auteur se met en scène.
Présence de l'auteur dans le haïku, l'auteur se met en scène mais ne parle pas nécessairement de lui.

Effet obtenu: liavec - Liage au vécu du lecteur.
Il y a, en mémoire court-terme, un liage avec des éléments faisant partie du vécu du lecteur.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 3-aut - Place de l'auteur


* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-strs - Organisation, Structure superficielle

Archétypes et dialectiques

* A_Rencontre - La rencontre fortuite.
La rencontre fortuite entre deux êtres avec un moment où quelque chose se passe entre eux. Il peut s'agir d'êtres humains, ou d'animaux. La rencontre est souvent symétrique; les parties se sont considérées.


Signatures dénotant l'archétype :
- l'imprévu, le caractère éphémère et sans suite, la grande briéveté, la force de la relation, le silence et l'impossibilité de communiquer.
- parfois le lieu neutre (l'auteur(e) est hors de son milieu.

Instances (exemples):

Chansons :
- Barbara d'Yves Montand faisant référence à une femme croisée rue de Siam à Brest, avant la guerre de 1940.
- Les Passantes ( poème écrit en 1911 - publié en 1918 dans le premier recueil d'Antoine Pol, Émotions poétiques) chanté par Georges Brassens.

Cinéma :
- Sur la route de Madison: une rencontre de quelques jours entre un photographe de paysages et une fermière dans l'Iowa profond. Parenthèse dans leurs vies.

Liaisons:
L'élément de structure "union" (empathie de l'auteur avec un être, généralement un animal), parfois le "soudain" par le caractère inattendu de la rencontre.

Pas de liaisons avec les archétypes A_Découvrir (car la rencontre est fortuite et sans suite), A_Séparation (car il n'y a pas eu de passé commun), les dialectiques D_MoiMonde (car c'est une relation d'individu à individu), D_Nature (on ne considère pas l'opposition entre Construit et Sauvage).

Tous les haïkus de l'auteur >>>