tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

winter solstice
the street sweeper picks up
a glass half full

solstice d'hiver
le balayeur de rue ramasse
un verre à demi vide


Matthew Paul, UK
cco 2015-12-2

Commentaire.

Analogie inusitée entre le moment où le jour égale la nuit et le verre à moité vide. Au fond, pourquoi pas à moitié plein ? Peut-être parce qu'il s'agit d'un reste ? Cette incertitude permet au haïku de persister un certain temps en mémoire rapide. Ce qui lui donnera plus de résonnance.

Mots clés

solstice_2 urbain poubelle humour verre

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

Archétypes et dialectiques

* A_Passage - Le Passage, la Transition.
Tout ce qui est le passage d'une étape, d'une borne, d'un état à l'autre. Le franchissement d'un col, le passage d'une barrière séparant deux zones. Les ponts, solstices, nouvel-an...

Tous les haïkus de l'auteur >>>