tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

crépuscule d'automne -
au fond du cendrier le mégot
encore incandescent


Minh-Triêt Pham, France
cco 2016-01-1

Commentaire.

Belle opposition-similitude entre le soleil rouge et le mégot encore rouge. Opposition aussi entre le grand et le petit. Relation entre le fond du cendrier où finissent les cendres et le jour qui se finit dans la nuit. On peut aussi ajouter l'archétype majeur de la Perte de la Lumière, venant du fond des âges, qui sous-tend ce haïku.

Mots clés

crépuscule automne rouge

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* opposition - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

Archétypes et dialectiques

* D_GrandPetit - Grand <> Petit.

Tous les haïkus de l'auteur >>>