tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

melting snow -
an unfinished
haiku

(neige fondante -
non terminé
le haïku)


Paul David Mena, USA
cco 2016-01-2

Commentaire.

Un dilemme de traduction. Fait-il respecter l'ordre des mots (idées) toujours important dans un texte aussi petit ou écrire en français ? Pour ma part, je préfère coller au plus près du texte. Parce que le texte est le support de l'image, du discours et que l'ordre des concepts a une utilité pour le faire fonctionner (chute finale, surprise, organisation de la découverte des choses...)

Mots clés

dégel écriture haiku

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

Tous les haïkus de l'auteur >>>