tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

notte inoltrata
in silenzio il silenzio
si fa più buio

in the middle of the night
silently the silence
becomes darker

au milieu de la nuit
dans le silence le silence
se fait plus noir


Moussia Fantoli, Italy
cco 2016-01-2

Commentaire.

A mettre en relation avec le "vent noir" que l'on retrouve quelque fois en poésie. Autre utilisation de "plus" qui indique une modification de la perception.

Mots clés

silence nuit

Structure du haïku

Schéma(s) et Motif(s) présent(s) :

Schéma :
  Motif : mmm059 -

Technique(s) utilisée(s) :

* plus - Réalité augmentée.
Quelque chose devient plus ... Un détail se renforce.

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

* avis - Avis donné par l'auteur.
L'auteur donne explicitement son avis ou une explication. Le discours n'est pas neutre au premier niveau de lecture. Il ne s'agit pas ici de haïkus où l'auteur explique au lecteur ce qu'il doit comprendre, généralement clos et sans intérêt. Ici, l'auteur donne une indication qui fait partie des éléments du discours en plus des autres et qui n'est pas une redondance (redite, précision, explication).

Archétypes et dialectiques

* A_Nuit - La Nuit.
La nuit primale, avec son obscurité, ses "dangers", ses mystères et nos peurs millénaires.

Tous les haïkus de l'auteur >>>