tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

Dessus de l'étang
une libellule rouge
tu manques déjà


Allal Taleb, Belgique
cco 2016-01-2

Commentaire.

Haïku "tanka" comme je les identifie. L3 joue le rôle du second segment (7 - 7) d'un tanka. On peut noter une opposition de couleurs entre le sombre de l'étang et le rouge de la libellule. Le rouge étant d'ailleurs en Occident et en Chine la couleur de l'amour et la joie. En allant plus loin, on peut voir une analogie entre le vol irrégulier et imprévisible de l'insecte et l'amour.

Mots clés

étang amour séparation couleur rouge libellule absence

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* tanka - Haïku à structure de tanka.
Le tanka est composé de deux segments. Le premier, objectif décrit une situation, le second, subjectif, laisse parler les sentiments de l'auteur. Il est possible d'utiliser cette structure dans le haïku.

Le second segment peut cependant être écrit sans que l'auteur ne parle explicitement de lui mais simplement, y place des éléments de son comportement.

* juxtaposition - Juxtaposition.
Utilisation d'images placées côte à côte afin de faire naître un effet supérieur à celui de chaque image séparée. Il ne s'agit pas d'un effet de résonance comme dans la similitude mais plutôt d'un effet de composition comme dans un tableau ou une nature morte.

Les images juxtaposées n'ayant pas ou très peu de sèmes communs, elles composent une image globale nouvelle par rapport à ses composantes.

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

Archétypes et dialectiques

* A_Separation - La Séparation, le Départ, les Adieux.
Le fait de se séparer pour un long moment. De ne plus se revoir avant longtemps. De ne pas savoir si on se reverra. Souvent lié au thème de la Mort. D'ailleurs, ne dit-on pas, partir, c'est mourir un peu.

Tous les haïkus de l'auteur >>>