tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

premier thé -
la nuit transfigurée
de Schoenberg


Michel Duflo, France
cco 2016-01-2

Commentaire.

La richesse de ce haïku réside dans cette juxtaposition improbable. Le double sens de L2 en est le coeur actif. Minimalisme efficace. Ce haïku possède aussi pour moi quelque chose d'actif indéfinissable.

Mots clés

thé humour tasse matin aube

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* culturel - Utilisation d'un élément culturel externe.
Le haïku s'appuie sur un élément culturel externe bien connu du lecteur. Il y a partage d'un environnement (lieu, situation...) ou élement culturel (musique, peinture...) qui va chercher des souvenirs ou sensations dans la mémoire et le vécu du lecteur. Cela permet une grande économie de place, il ne faut rien ajouter d'autre, l'effet est produit par l'apport du lecteur.

* jeu_mots - Jeux de mots.
Jeu de mots, mot à double sens sans être un pivot. C'est souvent l'occasion d'un discours à plusieurs niveaux de lecture pour les mots à double sens. Ce trait est lié à l'humour, au comique de situation.

* juxtaposition - Juxtaposition.
Utilisation d'images placées côte à côte afin de faire naître un effet supérieur à celui de chaque image séparée. Il ne s'agit pas d'un effet de résonance comme dans la similitude mais plutôt d'un effet de composition comme dans un tableau ou une nature morte.

Les images juxtaposées n'ayant pas ou très peu de sèmes communs, elles composent une image globale nouvelle par rapport à ses composantes.

Tous les haïkus de l'auteur >>>