tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

Éclats rouges –
le cognassier du japon
réchauffe le jardin


Graziella Dupuy, France
cco 2016-03-1

Commentaire.

Autre haïku basé sur le flash de couleur vive. Le rouge bien entendu car c'est la première couleur que nous citons. En éclats, c'est à dire en taches vives. Les Impressionnistes disaient que plus la couleur est vive, moins il faut en mettre. Un peu comme les épices. Opposition entre le coing, fruit sage et la tache de couleur, façon piment, qui d'ailleurs réchauffe le jardin. Beau haïku multi-sensoriel.

Mots clés

couleur rouge printemps arbre

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :


* detail - L'élément moteur est un détail.
La force de ces haïkus réside dans un détail, soit par son rapport avec les autres éléments ou images, soit par sa force propre. C'est lui qui joue le rôle actif et que l'on retiendra.

On peut y reconnaître l'action de l'archétype du PointActif.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-strs - Organisation, Structure superficielle


* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

Effet obtenu: liasen - Liage avec des impressions sensorielles.
En mémoire court-terme, des éléments du haïku sont mis en relation avec des perceptions sensorielles évoquées par eux.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 3-suj - Sujet, contenu


* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

Effet obtenu: liainc - Liage à l'Inconscient.
Certains éléments du haïku se relient à des éléments présents dans notre Inconscient. Ces liaisons créent lors de la phase de liage en mémoire court-terme. Les éléments présents dans l'Inconscient peuvent provenir de notre vécu mais plus probablement d'un fonds commun (Inconscient collectif) de modèles, de schémas qui sont nos briques de base pour intépréter le Monde. Ce sont les archétypes (au sens de Jung) et les dialectiques (oppositions polaires).

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 6-inf - Infrastructure active (archétypes,dialectiques)

Archétypes et dialectiques

* A_Couleur - La Couleur active
Une couleur semble avoir un rôle actif dans la situation. Elle marque le discours pour son importance.

A mettre en relation avec le Point Actif qui est plus général car il peut être aussi un son.

* A_PointActif - Point actif (couleur, son, ...)
Variante de la Couleur. Ici, c'est un point, généralement de couleur qui a le rôle important. En fait, cet archétype illustre le fait que c'est l'Inconscient qui analyse les images de notre regard. C'est lui qui repère ces points et y dirige notre regard.

Tous les haïkus de l'auteur >>>