tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

new moon --
the darkness
within

nouvelle lune --
l'obscurité
à l'intérieur


Paul David Mena, USA
cco 2016-04-1

Commentaire.

Regard amusé sur les choses. On voit toujours la lune éclairée mais on ne voit pas la partie obscure. Le regard ironique est une composante importante de cette écriture.

Mots clés

lune lumière nouvelle_lune

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* avis - Avis donné par l'auteur.
L'auteur donne explicitement son avis ou une explication. Le discours n'est pas neutre au premier niveau de lecture. Il ne s'agit pas ici de haïkus où l'auteur explique au lecteur ce qu'il doit comprendre, généralement clos et sans intérêt. Ici, l'auteur donne une indication qui fait partie des éléments du discours en plus des autres et qui n'est pas une redondance (redite, précision, explication).

* opposition - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* absence - L'élément important n'est pas nommé.
Le haïku est organisé autour d'un élément non nommé auquel chaque image se réfère. L'intérêt est d'économiser la place qui serait utilisée par le fait de nommer l'élément tout en disposant de l'effet qu'il produit.

Le haïku peut apparaitre comme une voûte dont l'échafaudage a été retiré. Si le haïku est bien composé, l'élément principal est absent mais tout parle de lui.

Cette technique permet de retarder le rangement en mémoire car le lecteur doit compléter le discours au moyen de l'élément non nommé pour que le haïku soit compréhensible sans ambiguïté. Il acquiert alors un poids mémoriel plus important.

Tous les haïkus de l'auteur >>>