tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

harvest moon rising ...
a tremble
in the migrant's voice

montée de la lune des moissons ...
un tremblement
dans la voix du migrant


Liu Chen-ou, Canada
cco 2016-04-1

Commentaire.

Autre haïku engagé. Le lecteur comprend le "message" de l'auteur sans que cela lui soit dit explicitement. C'est le "tremblement" qui contient le fond du discours. Il acquiert son efficacité dans sa mise en relation (juxtaposition d'éléments) avec "moissons". Les moissons sont le propre des sédentaires. Elles sont aussi l'image de la Vie, de la sécurité de vivre.

Mots clés

lune_moisson réfugié

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* opposition - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* engagé - Haïku engagé.
Haïku prenant position, haïku engagé.

* absence - L'élément important n'est pas nommé.
Le haïku est organisé autour d'un élément non nommé auquel chaque image se réfère. L'intérêt est d'économiser la place qui serait utilisée par le fait de nommer l'élément tout en disposant de l'effet qu'il produit.

Le haïku peut apparaitre comme une voûte dont l'échafaudage a été retiré. Si le haïku est bien composé, l'élément principal est absent mais tout parle de lui.

Cette technique permet de retarder le rangement en mémoire car le lecteur doit compléter le discours au moyen de l'élément non nommé pour que le haïku soit compréhensible sans ambiguïté. Il acquiert alors un poids mémoriel plus important.

Tous les haïkus de l'auteur >>>