tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

poiriers en fleurs -
la fanfare entonne
un air des balkans


Philippe Quinta, France
cco 2016-04-1

Commentaire.

Magique. Pourtant ce haïku ne contient rien de spécial à première vue. Une simple notation de la photo. Pourtant, un effet naît de la juxtaposition entre la floraison et "entonne" qui partage des sèmes de "début", de "points actifs" (points de couleurs de fleurs, et notes). Et puis, il y a aussi une analogie entre le retour de la vie après l'hiver et la renaissance des Balkans après la guerre. Un air de joie aussi que l'on prête à la musique de ces petits orchestres campagnards de cette région. Il y a aussi un air un peu déjanté entre la fanfare et le fait que l'auteur parle de poiriers, ce qui est nettement moins commun que les traditionnels cerisiers ou pommiers.

Mots clés

en_fleurs arbre musique

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* yugen - Yugen, mystère.
Le Yugen est un concept d'esthétique japonaise qui peut se traduire par profond, mystérieux, sombre, trouble... En critique de la poésie japonaise, il exprime une subtile profondeur des choses qui sont vaguement évoquée dans le poème.

http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_aesthetics

* xxx - Attrait indéfini.
Haïku ayant quelque chose d'indéfinissable qui mérite une étude plus approfondie.

Tous les haïkus de l'auteur >>>