tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

cirque de banlieue -
des tâches de gras sur la veste
de monsieur loyal


Ben Coudert, France
cco 2016-05-1

Commentaire.

Haïku à discours parallèles. Au niveau superficiel, la présence de taches. Au niveau profond (sous-jacent), la misère d'un petit cirque. Ici, pas de transition mais deux discours empilés. C'est d'ailleurs le discours sous-jacent (la misère) qui a du "guider" l'écriture du haïku (niveau superficiel). Avec le haïku, nous percevons des choses et nous en écrivons d'autres, souvent des détails car le peu d'espace rend impossible un discours explicite. Il ne reste qu'à noter le détail "qui tue"...

Mots clés

cirque

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

Tous les haïkus de l'auteur >>>