tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

pierre froide
le nom de mon fils
s'efface


Patrick Fetu, France
cco 2016-05-2

Commentaire.

Haïku basé sur la similitude entre la froideur de la pierre et celle de la mort d'un enfant. Il y a transition profonde du discours (pierre tombale puis peine) alors que le discours de surface est continu. On pourrait parler d’un haïku météo par la liaison entre le froid de la pierre et du sujet.

Mots clés

mort enfant pierre froid cimetière

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

* trans_P - Transition profonde.
Transition profonde.

Archétypes et dialectiques

* A_Mort - La Mort.
Contexte de mort (deuil, décès, cimetière...) ou pulsion de mort (guerre, violence...).

* A_Temps - Le Temps.
Le temps qui passe

Tous les haïkus de l'auteur >>>