tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

café amer –
des bris de vitrines
sous mes semelles


Michel Duflo, France
cco 2016-06-2

Commentaire.

Autre ellipse importante pour dire les choses. L'auteur nous dit son amertume de lendemain de manifestation à casseurs au travers de celle du café. Double emploi de mot (amer), parallélisme entre discours de surface et discours profond.

Mots clés

café violence urbain manifestation amer

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* association - Associations.
Images mises en association. L'interaction provient du partage d'une partie seulement des sèmes. Il n'y a pas de similitudes ou d'oppositions qui créent une dynamique. La relation est cependant plus forte que dans la juxtaposition qui place des images côte à côte sans relations sémantiques entre elles.

* auteur - L'auteur se met en scène.
Présence de l'auteur dans le haïku, l'auteur se met en scène mais ne parle pas nécessairement de lui.

* ellipse - Ellipse.
Ellipse : seul le minimum est dit mais la situation peut être reconstituée par le lecteur.
C'est aussi le cas où une partie seulement du discours est présente. Le reste peut se deviner par le lecteur.

* concordance - Concordance entre discours superficiel et profond.
Concordance entre le discours de surface et le discours profond. Deux discours parallèles.

* - Concordance entre discours superficiel et profond.
Concordance entre le discours de surface et le discours profond. Deux discours parallèles.

Tous les haïkus de l'auteur >>>