tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

nuit à la fenêtre
constellations d'été
odeur de la citronnelle


Denise Dudon, France
cco 2016-07-1

Haïku construit sur le patron "liste de commission", c'est-à-dire basé sur la juxtaposition d'éléments. Sa réussite dépend du bon choix de ces éléments et de l'effet de résonance entre eux pour créer l'atmosphère. Un haïku de ce type est très souvent un haïku d'atmosphère mais ce n'est pas obligatoirement le cas.

Mots clés

nuit fenêtre étoile été odeur

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* juxtaposition - Juxtaposition.
Utilisation d'images placées côte à côte afin de faire naître un effet supérieur à celui de chaque image séparée. Il ne s'agit pas d'un effet de résonance comme dans la similitude mais plutôt d'un effet de composition comme dans un tableau ou une nature morte.

Les images juxtaposées n'ayant pas ou très peu de sèmes communs, elles composent une image globale nouvelle par rapport à ses composantes.

* surprise - Elément inattendu.
Un élément du haïku est inattendu. Au vu du discours, on aurait pensé à un élément et c'est un autre qui crée un effet de surprise.

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* S3 - Liste de commission
Haiku composé de trois segments indépendants. Aussi appelé : liste de commissions.

Tous les haïkus de l'auteur >>>