tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

late night
with Ryokan –
I warm the rice wine

tard dans la nuit
avec Ryokan -
je réchauffe le vin de riz


Brian Austin Darnell, USA
cco 2016-08-2

Haïku avec un élément culturel qui pourrait ne pas être connu du lecteur. Pourrait ne pas fonctionner. Mais si l'élément est connu, alors il permet de convoquer beaucoup de connotations avec une grande économie d'espace. Efficace mais parfois risqué. Oppositions Intérieur versus Extérieur, Chaud versus Froid. Il est monté sur le schéma meteo-aliment.

Mots clés

nuit insomnie haïku Japon alcool froid livre

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* culturel - Le haïku s'appuie sur un élément culturel externe bien connu du lecteur. Il y a partage d'un environnement (lieu, situation...) ou élement culturel (musique, peinture...) qui va chercher des souvenirs ou sensations dans la mémoire, le vécu du lecteur. Cela permet une grande économie de place, il ne faut rien ajouter d'autre, l'effet est produit par l'apport du lecteur.

* opposition - Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* meteo - Utilisation dans un segment du haïku d'une référence au temps (conditions météo) qui apporte plus que la mention du temps comme décor. La référence désigne un état du temps qui a des effets physiques (pluie froide, grêle soudaine, givre, ...) ou psychologique (ciel couvert, avis de tempête, après-midi étouffante...). Ces effets sont essentiellement ressentis via la peau (contact, température,...); ce qui relie l'auteur/lecteur au Monde (son environnement direct).

Le temps mentionné et ses effets partagent un ensemble de sèmes (brutalité, imprévisibilité, "froid", climat psychologiquement étouffant, ...) avec la situation vécue par l'auteur.

Un changement brusque et peu agréable de situation partage des sèmes (brutalité, imprévisibilité, impact) avec un orage soudain, une grêle, une averse froide. Un moment dur à vivre, une déconvenue, avec une pluie froide. Un temps couvert d'avant la pluie en partage avec un moment où l'on redoute la survenue d'événements que l'on redoute.

Bien que la meteo serve souvent de marqueur (kigo - mot de saison), il arrive qu'elle apporte plus que la simple localisation dans la saison ou la mention du contexte du moment.

Archétypes et dialectiques

* D_IntExt - Intérieur <> Extérieur.

* D_ChaudFroid - Chaud <> Froid.

Tous les haïkus de l'auteur >>>