tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

je n’ai pas sommeil
au loin tourne le phare
de la Tour Eiffel


Louis Nagara, France
cco 2016-08-2

Un haïku d'insomnie. La Lumière qui tourne dans la Nuit, c'est le dormeur éveillé. Une similitude riche basée sur la Veille, sur l'archétype de la Lumière dans la Nuit.Il y a un sentiment spécial à être seul à veiller sur la ville endormie.

Mots clés

insomnie lumière nuit

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* auteur - Présence de l'auteur dans le haïku, l'auteur se met en scène mais ne parle pas nécessairement de lui.

* archetype - Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du monde.

* opposition - Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

Archétypes et dialectiques

* A_Lumière - La Lumière.
La Lumière.
A mettre en relation avec la Lumière dans la Nuit.

* A_LumiereNuit - La Lumière dans la Nuit.
Tout ce qui apparait au propre comme au figuré comme une lumière dans la nuit. Un espoir, le bout du tunnel. Un abri. Le phare. La survivance d'une chose noyée dans un univers "hostile".

* A_SeulNuit - Seul perdu dans la nuit.

Tous les haïkus de l'auteur >>>