tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

faint pencil marks
on the wall --
her dead child's room

de légères marques de crayon
sur le mur --
la chambre de son enfant mort


Liu Chen-ou, Canada
cco 2016-08-2

Un léger détail qui dit tout. Pudeur des mots, tragique du contexte. On peut dire les choses sans les dire. A remarquer que le haïku bascule après la césure et même au dernier mot. Cette technique de suspens qui oblige à tenir le haïku entier en mémoire à court-terme est très efficace. Elle accroît ses chances de rappel.

Mots clés

mort enfant chambre

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* detail - La force de ces haïkus réside dans un détail. Soit par son rapport avec les autres éléments ou images, soit par sa force propre. C'est lui qui joue le rôle actif et que l'on retiendra.

On peut y reconnaître l'action de l'archétype du PointActif.

* archetype - Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du monde.

Archétypes et dialectiques

* A_Mort - La Mort.
Contexte de mort (deuil, décès, cimetière...) ou pulsion de mort (guerre, violence...).

* A_Temps - Le Temps.
Le temps qui passe

Tous les haïkus de l'auteur >>>