tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

moon silence
the sound of a mouse
comes between us

silence sous la lune
le bruit d'une souris
se glisse entre nous


Sandi Pray, USA
cco 2016-09-1

Opposition entre le Haut (Lune) et le Bas (souris qui vit cachée). Le grand (Lune) et le minuscule (bruit de la souris). C'est aussi l'image de quelque chose de minuscule en apparence, qui se glisse entre "nous". Juste une allusion, qui s'ouvre sur un mystère. Efficace.

Mots clés

lune silence souris

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* opposition - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* detail - L'élément moteur est un détail.
La force de ces haïkus réside dans un détail, soit par son rapport avec les autres éléments ou images, soit par sa force propre. C'est lui qui joue le rôle actif et que l'on retiendra.

On peut y reconnaître l'action de l'archétype du PointActif.

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

Archétypes et dialectiques

* D_HautBas - En Haut <> en Bas.
Une opposition entre ce qui est en Haut et ce qui est en Bas. Par exemple, le ciel et la terre, les étoiles et les lumières de la ville, les nuages et la mer...

* D_GrandPetit - Grand <> Petit.

Tous les haïkus de l'auteur >>>