tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

summer night
somewhere a saxophone
on born to run


Sondra Byrnes, USA
cco 2016-09-1

Haïku s'appuyant aussi sur une allusion culturelle : "Born to run" de Bruce Sprinsteen. Intraduisible. On peut remarquer que le saxophone quelque part dans la nuit est un thème qui marque. Une allusion aux notes chaudes en résonance avec la nuit d'été. Ce n'est pas tout à fait un haïku météo mais L1 a un rôle important dans l'atmosphère.

Mots clés

nuit été musique jazz

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* culturel - Le haïku s'appuie sur un élément culturel externe bien connu du lecteur. Il y a partage d'un environnement (lieu, situation...) ou élement culturel (musique, peinture...) qui va chercher des souvenirs ou sensations dans la mémoire, le vécu du lecteur. Cela permet une grande économie de place, il ne faut rien ajouter d'autre, l'effet est produit par l'apport du lecteur.

* atmosphere - Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku. Un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur que la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

* juxtaposition - Utilisation d'images placées côte à côte afin de faire naître un effet supérieur à celui de chaque image séparée. Il ne s'agit pas d'un effet de résonance comme dans la similitude mais plutôt d'un effet de composition comme dans un tableau ou une nature morte.

Les images juxtaposées n'ayant pas ou très peu de sèmes communs, elles composent une image globale nouvelle par rapport à ses composantes.

Tous les haïkus de l'auteur >>>