tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

insomnia
the sound of a goose
lost in the night

insomnie
le bruit d'une oie
perdue dans la nuit


Beth, USA
cco 2016-10-1

Haïku à plusieurs niveaux de lecture. On peut que le discours profond plonge dans l'Inconscient car il est porté par des archétypes puissants : la Nuit, l'Appel, la Perte du chemin, le Voyage. Ce motif de l'Appel dans la Nuit est fréquent.

Mots clés

insomnie son oiseau nuit

Structure du haïku

Schéma(s) et Motif(s) présent(s) :

Schéma : sss031 L'appel, le cri. Quelque chose se signale sans êtr
  Motif : mmm056 - L'appel de l'oiseau

Technique(s) utilisée(s) :

* archetype - Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du monde.

* psycho - Haïku pouvant avoir un niveau de lecture exprimant une situation psychologique sous-jacente encore active. Il n'est pas évident que cette analyse soit exacte. Elle peut être simplement présente dans l'esprit du lecteur. Elle est presque toujours absente de l'intention de l'auteur comme on peut le constater après demande de renseignement auprès de l'auteur.

Archétypes et dialectiques

* A_Nuit - La Nuit.
La nuit primale, avec son obscurité, ses "dangers", ses mystères et nos peurs millénaires.

* A_Cri - Le Cri.
Le cri. Un être produit un son bref. Sans relation avec les causes de ce cri. Il peut être en relation avec la douleur, la peur, la violence, l'effort. Ce n'est pas nécessairement un appel pour nous.

Parfois relié à l'Appel.

Tous les haïkus de l'auteur >>>