tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

she bows lower
than all the others—
temple bell

elle s'incline plus bas
que tous les autres—
la cloche du temple


Sondra Byrnes, USA
cco 2016-11-1

Une dislocation, figure que l'on rencontre parfois, surtout en traduction. Le rappel ultérieur du sujet d'abord désigné par un pronom. Cette figure permet de créer une légère tension avant que le pronom soit explicité. Tension accentuée par la césure entre L2 et L3. La dislocation permet aussi de jouer sur un effet de surprise en précisant un autre sujet que celui attendu par le discours.

Mots clés

cloche temple zen

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* dislocation - Dislocation : répétition du sujet à la fin du discours. Le sujet répété est alors précisé. Cela permet de retarder la compréhension et d'insister sur le sujet principal du discours.

ex: Il perd ses feuilles, l'arbre.

* jeu_mots - Jeu de mots, mot à double sens sans être un pivot. Souvent l'occasion d'un discours à plusieurs niveaux de lecture pour les mots à double sens. Ce trait est lié à l'humour, au comique de situation.

* fin - Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* S21 - Césure en L2-L3.

Tous les haïkus de l'auteur >>>