tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

city traffic
ants in and out
of a sparrow

trafic urbain
des fourmis entrent et sortent
d'un moineau


Brendon Kent, England
cco 2017-01-1

Le haïku n'est pas toujours "zen"... Il est pour moi meilleur lorsqu'il parle de la vraie vie avec ses malheurs, ses peines. L1 utilise un mode percutant pour introduire le sujet. Il y a ici une césure après L1. Elle marque une transition superficielle dans le discours. Le discours profond, lui, reste continu.

Mots clés

mort oiseau fourmi

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* archetype - Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du monde.

* simili - Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

Archétypes et dialectiques

* A_Mort - La Mort.
Contexte de mort (deuil, décès, cimetière...) ou pulsion de mort (guerre, violence...).

Tous les haïkus de l'auteur >>>