tempslibres - free times haiku database

Analysis of the Haiku structure

hospice window
the roar of the spring tide
receding

fenêtre d'hospice
le rugissement de la marée de printemps
refluant


Sheila Windsor, England
cco 2017-02-1

La force de ce haïku est basée sur une opposition-similitude. Similitude entre le cours d'une vie et celui de la vague, et plus largement de la marée. Similitude aussi sur la phase descendante des éléments mis en rapport. Oppositions, cependant, d'abord entre le printemps et l'hiver de la vie; puis entre la courbe unique de notre vie et celle cyclique de la marée, entre l'éphémère de notre vie et l'éternité de la mer ('toujours recommencée'), entre le rugissement (la Vie) et le silence d'un hospice (la Mort). On peut aussi y voir l'opposition de deux temps : linéaire de nos vies et cyclique de l'Univers. Voici donc à l'oeuvre, dans ce minuscule haïku, les forces essentielles de notre Imaginaire.

Keywords

hospital old_age sea sound

Structure of this haiku.

Used techniques :

* archetype - Active archetypes.

* opp-sim - Oppositions-similitudes.
Opposition AND simili.

* simili - Similitudes.

* opposition - Images in opposition.

* fin - Final element give the clue.

* feuilleté - Multilevel discourse.

Archetypes and dialectics

* A_Cycle - Cycle of Time.

Le cycle des saisons, des années, des vies. Cela peut être répétitif comme les saisons ou à un seul cycle avec une croissance suivie d'une chute.

* A_Chute - The Fall,the Decline,to die,to grow old.

Tout ce qui est considéré comme une diminution de l'état, une perte de niveau, généralement suite au cours du Temps. Le déclin des êtres ou des choses.

Instanciations
- La maison abandonnée, la vieillesse, la maladie.
- L'approche de la mort, de la fin.
- La dégradation des lieux, des objets.
- Le déclin.
- Parfois toute situation sabi portant la trace des années sur un objet.

Type : Etat

Structure : Sujet + Verbe + Etat

Sujet := Toute chose
Verbe := être / devenir
Etat := abandonné / inutile / dégradé /diminué

All the author's haikus >>>