tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

mother gone
moonlight shimmers
the last white rose

mère partie
elle chatoie au clair de lune
la dernière rose blanche


Roberta Beary, Ireland
cco 2017-04-1

Commentaire.

J'ai choisi d'utiliser la technique de la dislocation pour traduire ce haïku. J'aurais pu traduire L2 par une personnification de la lune mais j'évite.

Mots clés

roses fleur lune mort lune

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

Archétypes et dialectiques

* A_Mort - La Mort.
Contexte de mort (deuil, décès, cimetière...) ou pulsion de mort (guerre, violence...).

* A_Lumière - La Lumière.
La Lumière.
A mettre en relation avec la Lumière dans la Nuit.

* A_PointActif - Point actif (couleur, son, ...)
Variante de la Couleur. Ici, c'est un point, généralement de couleur qui a le rôle important. En fait, cet archétype illustre le fait que c'est l'Inconscient qui analyse les images de notre regard. C'est lui qui repère ces points et y dirige notre regard.

Tous les haïkus de l'auteur >>>