tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

averse de juillet~
quelques gouttes d'eau de fleurs d'oranger
dans mon café


Sarra Masmoudi, Tunisie
cco 2017-07-2

Ce n'est pas un haïku météo car il ne se sert pas du temps pour illustrer l'atmosphère. Ici, c'est plutôt une atmosphère composée d'odeurs et de sensations. A noter l'opposition entre la légèreté de la fleur d'oranger et le fort du café. On est aussi étonné par le café alors qu'on aurait attendu le thé...

Mots clés

pluie café odeur

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* multisens - Haïkus mettant en oeuvre des effets sur plusieurs sens (ouïe, toucher, goût, vision, odorat). Ils jouent sur le phénomème de résonance entre les sensations (Synesthésie). Cela produit en général des haïkus forts parce que physiques.

* simili - Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* fin - Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* surprise - Un élément du haïku est inattendu. Au vu du discours, on aurait pensé à un élément et c'est un autre qui crée un effet de surprise.

Tous les haïkus de l'auteur >>>