tempslibres - free times haiku database

Analysis of the Haiku structure

Ville oubliée-
du dernier train descend
le nouveau instituteur


Abelhak Moutachaoui Abdou, Maroc
cco 2017-08-1

Discours ambigü et donc riche. La juxtaposition des trois éléments crée une atmosphère que l'Imaginaire du lecteur construit. En fait, le dernier train est vraisemblablement celui de la journée, mais vu le contexte, on semble croire que c'est le dernier qui viendra. C'est L1 qui produit cet effet. De même L3 donne le sentiment que la ville va renaître, toujours dans la ligne de L1. Une construction spéciale qui de plus fait boucler le haïku avec un nouveau départ pour la ville.

Keywords

train

Structure of this haiku.

Used techniques :

* atmosphere - Atmosphere.

* soudain - Sudden modification.

* opposition - Images in opposition.

* archetype - Active archetypes.

* feuilleté - Multilevel discourse.

* fin - Final element give the clue.

Archetypes and dialectics

* A_Chute - The Fall,the Decline,to die,to grow old.

Tout ce qui est considéré comme une diminution de l'état, une perte de niveau, généralement suite au cours du Temps. Le déclin des êtres ou des choses.

Instanciations
- La maison abandonnée, la vieillesse, la maladie.
- L'approche de la mort, de la fin.
- La dégradation des lieux, des objets.
- Le déclin.
- Parfois toute situation sabi portant la trace des années sur un objet.

Type : Etat

Structure : Sujet + Verbe + Etat

Sujet := Toute chose
Verbe := être / devenir
Etat := abandonné / inutile / dégradé /diminué

* A_Cycle - Cycle of Time.

Le cycle des saisons, des années, des vies. Cela peut être répétitif comme les saisons ou à un seul cycle avec une croissance suivie d'une chute.

All the author's haikus >>>