tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

open window--
lemon scented tea tree
in the rain

fenêtre ouverte --
l'odeur de citron du théier
dans la pluie


Robyn Cairns, Australia
cco 2018-02-1

Commentaire.

Merveilleux haïku sensoriel, mêlant, la vue, l’odeur et l’ouïe. Il y a aussi une surprise, ce n’est pas le thé mais le théier qui sent le citron. Une perturbation très légère de notre lecture qui ajoute du poids mémoriel au discours. Une technique rarement rencontrée.

Mots clés

fenêtre odeur pluie

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* glissement - Glissement d'un sens vers un autre.
Glissement de discours d'un sens vers un autre. C'est tout le discours qui bascule de sens. Ne pas confondre avec la surprise qui est un élément inattendu qui ne change pas profondément le sens du discours.

* multisens - Perceptions de plusieurs sens - Synesthésie.
Haïkus mettant en oeuvre des effets sur plusieurs sens (ouïe, toucher, goût, vision, odorat). Ils jouent sur le phénomème de résonance entre les sensations (Synesthésie). Cela produit en général des haïkus forts parce que physiques.

* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

Archétypes et dialectiques

* D_IntExt - Intérieur <> Extérieur.

Tous les haïkus de l'auteur >>>