tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

summer thunderstorm
filling air with tension
she crosses her thighs

(orage d'été
remplissant l'air de tension
elle croise ses cuisses)


John Hawkhead, UK
cco 2018-05-1

Commentaire.

Il me fait penser à la scène du film Basic Instinct. La réussite de ce haïku repose sur la juxtaposition active d'éléments possèdant des sèmes communs (la tension et le 'juste avant'). Il dit aussi sans dire. Le message est sous-entendu. Il est reconstitué dans l'esprit du lecteur en se basant sur son vécu, ce qui facilite l'assimilation en mémoire et le rend actif. Donc, à retenir : juste poser les bons éléments dans un discours minimaliste et le lecteur fait le reste.

Mots clés

orage érotique femme

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* juxtaposition - Juxtaposition.
Utilisation d'images placées côte à côte afin de faire naître un effet supérieur à celui de chaque image séparée. Il ne s'agit pas d'un effet de résonance comme dans la similitude mais plutôt d'un effet de composition comme dans un tableau ou une nature morte.

Les images juxtaposées n'ayant pas ou très peu de sèmes communs, elles composent une image globale nouvelle par rapport à ses composantes.

* soudain - Modification soudaine.
Le haïku décrit un événement soudain, parfois inattendu. Il saisit quelque chose qui vient de se produire. Il apparait comme une transition entre deux états : l'avant et l'après.

* culturel - Utilisation d'un élément culturel externe.
Le haïku s'appuie sur un élément culturel externe bien connu du lecteur. Il y a partage d'un environnement (lieu, situation...) ou élement culturel (musique, peinture...) qui va chercher des souvenirs ou sensations dans la mémoire et le vécu du lecteur. Cela permet une grande économie de place, il ne faut rien ajouter d'autre, l'effet est produit par l'apport du lecteur.

* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

Tous les haïkus de l'auteur >>>