tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

grand ciel sans fin~
le nichoir vide


Sarra Masmoudi, Tunisie
cco 2018-06-1

Commentaire.

Opposition entre Haut versus Bas, Grand versus Petit. La force de ce haïku me semble être plutôt dans le non-dit. Pourquoi ce nid est-il vide ? Les réponses sont multiples. Cela va de la mort de l'oiseau qui l'occupait, du non-retour ou du retard du migrateur (porteur des sèmes du Voyage, de la Perte, de la Mort), à l'Absence d'un être familier. Les oppositions, la richesse sémantique et l'incertitude d'interprétation font la puissance de ce petit discours construit sur une simple juxtaposition.

Mots clés

ciel oiseau mort

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* avis - Avis donné par l'auteur.
L'auteur donne explicitement son avis ou une explication. Le discours n'est pas neutre au premier niveau de lecture. Il ne s'agit pas ici de haïkus où l'auteur explique au lecteur ce qu'il doit comprendre, généralement clos et sans intérêt. Ici, l'auteur donne une indication qui fait partie des éléments du discours en plus des autres et qui n'est pas une redondance (redite, précision, explication).

* opposition - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

* yugen - Yugen, mystère.
Le Yugen est un concept d'esthétique japonaise qui peut se traduire par profond, mystérieux, sombre, trouble... En critique de la poésie japonaise, il exprime une subtile profondeur des choses qui sont vaguement évoquée dans le poème.

http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_aesthetics

* absence - L'élément important n'est pas nommé.
Le haïku est organisé autour d'un élément non nommé auquel chaque image se réfère. L'intérêt est d'économiser la place qui serait utilisée par le fait de nommer l'élément tout en disposant de l'effet qu'il produit.

Le haïku peut apparaitre comme une voûte dont l'échafaudage a été retiré. Si le haïku est bien composé, l'élément principal est absent mais tout parle de lui.

Cette technique permet de retarder le rangement en mémoire car le lecteur doit compléter le discours au moyen de l'élément non nommé pour que le haïku soit compréhensible sans ambiguïté. Il acquiert alors un poids mémoriel plus important.

* ellipse - Ellipse.
Ellipse : seul le minimum est dit mais la situation peut être reconstituée par le lecteur.
C'est aussi le cas où une partie seulement du discours est présente. Le reste peut se deviner par le lecteur.

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* L2 - Haïkus en deux lignes.
Haiku en deux lignes.

Archétypes et dialectiques

* A_Mort - La Mort.
Contexte de mort (deuil, décès, cimetière...) ou pulsion de mort (guerre, violence...).

* A_Espace - L'Espace.

* A_Ciel - Le Ciel.
Le Ciel. L'immensité de ce qui est au-dessus de nous. Sans connotation religieuse.

Souvent lié aux dialectiques D_HautBas et D_GrandPetit.

* A_Voyage - Le Voyage.
Le voyage, la migration... Lié à la Route qui elle est plus en potentialités que le Voyage qui est action.

* D_HautBas - En Haut <> en Bas.
Une opposition entre ce qui est en Haut et ce qui est en Bas. Par exemple, le ciel et la terre, les étoiles et les lumières de la ville, les nuages et la mer...

* D_GrandPetit - Grand <> Petit.

Tous les haïkus de l'auteur >>>