tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

berge de l'Escaut -
un bouquet de fleurs noué
au bout d'un ponton


Damien Gabriels, France
cco 2018-06-1

Commentaire.

Ce haïku a un charme particulier, indéfinissable. Simple juxtaposition d'éléments, il crée une atmosphère particulière, assez lourde où l'archétype de la Mort plane (sur les eaux),.Une image lourde de sèmes et très ancienne. On est ici au bout. Au bout de la Vie, matérialisé par le bout du ponton, la limite que nous ne pouvons dépasser. Là, quelqu'un a posé un peu de Vie (fleurs) au bord de l'eau glauque. Le haïku efficace s'ecrit ainsi, en croisant une situation, notre inconscient en remarque les éléments sous-jacents et la sélectionne. A l'oeil ouvert de ne pas la laisser échapper !

Mots clés

fleuve fleur mort

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* yugen - Yugen, mystère.
Le Yugen est un concept d'esthétique japonaise qui peut se traduire par profond, mystérieux, sombre, trouble... En critique de la poésie japonaise, il exprime une subtile profondeur des choses qui sont vaguement évoquée dans le poème.

http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_aesthetics

* xxx - Attrait indéfini.
Haïku ayant quelque chose d'indéfinissable qui mérite une étude plus approfondie.

* absence - L'élément important n'est pas nommé.
Le haïku est organisé autour d'un élément non nommé auquel chaque image se réfère. L'intérêt est d'économiser la place qui serait utilisée par le fait de nommer l'élément tout en disposant de l'effet qu'il produit.

Le haïku peut apparaitre comme une voûte dont l'échafaudage a été retiré. Si le haïku est bien composé, l'élément principal est absent mais tout parle de lui.

Cette technique permet de retarder le rangement en mémoire car le lecteur doit compléter le discours au moyen de l'élément non nommé pour que le haïku soit compréhensible sans ambiguïté. Il acquiert alors un poids mémoriel plus important.

* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

Archétypes et dialectiques

* A_Mort - La Mort.
Contexte de mort (deuil, décès, cimetière...) ou pulsion de mort (guerre, violence...).

* A_PlaneEau - Quelque chose plane sur l'Eau.
Présent dans le tout début de l'Ancien Testament. Une image de notre Conscient et notre Inconscient

* A_Frontiere - La Frontière, la LImite entre deux domaines.

* A_PointActif - Point actif (couleur, son, ...)
Variante de la Couleur. Ici, c'est un point, généralement de couleur qui a le rôle important. En fait, cet archétype illustre le fait que c'est l'Inconscient qui analyse les images de notre regard. C'est lui qui repère ces points et y dirige notre regard.

* T_Immobile - Temps immobile.
Un espace de temps très court où rien ne bouge. Les choses sont figées comme dans une photo. L'image est immobile. C'est aussi le temps des atmosphères basées sur une liste d'éléments.

* T_PassePresent - Temps écho du passé.
C'est une parenthèse dans le cours linéaire du Temps. Un peu du Passé affleure , comme une bulle dans le Présent. C'est le temps des souvenirs, des détails qui rappellent quelque chose, le Temps du sabi. C'est aussi le Temps des traces, du "encore un peu".

Tous les haïkus de l'auteur >>>