tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

parking de l'hôpital -
une bouffée de roses
avant d'entrer


Damien Gabriels, France
cco 2018-06-2

Commentaire.

Haïku d'atmosphère. Qui n'a pas connu cet instant, juste avant d'entrer dans l'espace clos et souvent désagréable de l'hôpital ? Le discours est double avec un niveau superficiel (l'odeur), et profond (situation). Tous deux parallèles. A noter au niveau superficiel, les oppositions Interieur versus Extérieur et celle des odeurs agréable versus désagréable.

Mots clés

odeur roses fleur hopital

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

* opposition - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* avis - Avis donné par l'auteur.
L'auteur donne explicitement son avis ou une explication. Le discours n'est pas neutre au premier niveau de lecture. Il ne s'agit pas ici de haïkus où l'auteur explique au lecteur ce qu'il doit comprendre, généralement clos et sans intérêt. Ici, l'auteur donne une indication qui fait partie des éléments du discours en plus des autres et qui n'est pas une redondance (redite, précision, explication).

* avant - Juste avant.
On est juste avant que quelque chose se passe. Le haïku note le moment avant le basculement de la situation d'un état à un autre. Comme par exemple, juste avant la pluie.

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* juxtaposition - Juxtaposition.
Utilisation d'images placées côte à côte afin de faire naître un effet supérieur à celui de chaque image séparée. Il ne s'agit pas d'un effet de résonance comme dans la similitude mais plutôt d'un effet de composition comme dans un tableau ou une nature morte.

Les images juxtaposées n'ayant pas ou très peu de sèmes communs, elles composent une image globale nouvelle par rapport à ses composantes.

* trans_S - Transition de surface.
Transition de surface.

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

Archétypes et dialectiques

* T_FuturPresent - Temps germe du futur.
Ce Temps apparaît comme une bulle de Futur dans le temps présent. Il signale un événement certain dont on voit les prémices dans le moment présent. C'est, par exemple, le temps de la fin de l'été avec l'hiver qui arrive. mais qui n'est pas nommé.

* T_Transition - Transition entere deux états.
- Le moment où la situation passe d'un état à un autre ou va le faire.
- C'est aussi le moment "juste avant". (A vérifier car il faut le différencier du T_FuturPresent) Ici, c'est un futur certain et immédiat (comme en chinois).

Tous les haïkus de l'auteur >>>