tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

la niqabée quitte le salon de beauté~
lune noire


Sarra Masmoudi, Tunisie
cco 2018-07-2

Commentaire.

Niqabée : Celle qui porte le voile intégral qui ne laisse rien transparaître généralement de couleur noire. --- Il y a quelque chose d'étrange et de fascinant dans ce haïku. Le discours porte en profondeur l'idée d'une beauté caché, réservée. Un peu comme la face cachée de la Lune. Il ne s'agit cependant pas d'une éclipse (temporaire) mais d'une beauté qui n'est pas visible au jour; et ce, de manière permanente. Une belle image au niveau superficiel qui exprime le discours profond. Le haïku tire aussi sa force de la contradiction, opposition : Lune (claire) versus noire. Un oxymore. Ici, l'opposition ne se fait pas entre segments du haïku mais à l'intérieur d'un segment; ce qui le rend plus actif. Et puis, il y a aussi pour moi, la fascination de l'astre noir, une image alchimique. La couleur noire est à mettre en relation avec les vêtements en usage pour les femmes en Islam rigoriste. A noter que ce masquage du visage n'efface pas l'envie de la femme de se faire et se sentir belle. Même de manière réservée et privée.

Mots clés

islam lune couleur noir femme

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

* avis - Avis donné par l'auteur.
L'auteur donne explicitement son avis ou une explication. Le discours n'est pas neutre au premier niveau de lecture. Il ne s'agit pas ici de haïkus où l'auteur explique au lecteur ce qu'il doit comprendre, généralement clos et sans intérêt. Ici, l'auteur donne une indication qui fait partie des éléments du discours en plus des autres et qui n'est pas une redondance (redite, précision, explication).

* yugen - Yugen, mystère.
Le Yugen est un concept d'esthétique japonaise qui peut se traduire par profond, mystérieux, sombre, trouble... En critique de la poésie japonaise, il exprime une subtile profondeur des choses qui sont vaguement évoquée dans le poème.

http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_aesthetics

Tous les haïkus de l'auteur >>>