tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

Tous les mois
une lunaison rouge--
matin gris


Choupie Moysan, France
cco 2018-07-2

Commentaire.

Le haïku, c'est la vie et j'aime bien la liberté et la force de celui-ci. Il repose sur une allusion et un double sens. Il s'agit de deux lectures parallèles avec un seul point de divergence (L2), une partie seulement des sèmes y diffèrent. Chapeau.

Mots clés

couleur rouge sang femme humour

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* jeu_mots - Jeux de mots.
Jeu de mots, mot à double sens sans être un pivot. C'est souvent l'occasion d'un discours à plusieurs niveaux de lecture pour les mots à double sens. Ce trait est lié à l'humour, au comique de situation.

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* concordance - Concordance entre discours superficiel et profond.
Concordance entre le discours de surface et le discours profond. Deux discours parallèles.

Tous les haïkus de l'auteur >>>