tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

ma maison d’enfance
par un carreau entrevoir
l’obscurité


Philippe Macé, France
cco 2018-09-2

Commentaire.

Discours feuilleté, discours à plusieurs niveaux de lecture. Une merveille de composition, tant par le sujet, que par la profondeur. Ce haïku trouve sa force dans l'archetype de la Fenêtre, un Passage vers le Passé. Le fil du discours nous mène de l'objectif, du souvenir heureux vers du subjectif, de l'obscur. Un effet de zoom temporel rare. L'ouverture finale est maximale par le mystère (yugen) qu'elle entrevoit, là-bas, dans le noir.

Mots clés

maison fenêtre passé

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

* psycho - Haïku à fond psychologique.
Haïku pouvant avoir un niveau de lecture exprimant une situation psychologique sous-jacente encore active. Il n'est pas évident que cette analyse soit exacte. Elle peut être simplement présente dans l'esprit du lecteur. Elle est presque toujours absente de l'intention de l'auteur comme on peut le constater après demande de renseignement auprès de l'auteur.

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* yugen - Yugen, mystère.
Le Yugen est un concept d'esthétique japonaise qui peut se traduire par profond, mystérieux, sombre, trouble... En critique de la poésie japonaise, il exprime une subtile profondeur des choses qui sont vaguement évoquée dans le poème.

http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_aesthetics

Archétypes et dialectiques

* A_Fenetre - La fenêtre vers autre chose.
Il s'agit d'une ouverture par laquelle on voit autre chose. Une fenêtre qui permet de voir un autre monde. Un miroir qui montre le monde.

A mettre en liaison avec l'archetype des mondes parallèles.

* A_Passé - Le Passé.
Le Passé a un rôle actif.

* A_Passage - Le Passage, la Transition.
Tout ce qui est le passage d'une étape, d'une borne, d'un état à l'autre. Le franchissement d'un col, le passage d'une barrière séparant deux zones. Les ponts, solstices, nouvel-an...

* D_IntExt - Intérieur <> Extérieur.

* T_PassePresent - Temps écho du passé.
C'est une parenthèse dans le cours linéaire du Temps. Un peu du Passé affleure , comme une bulle dans le Présent. C'est le temps des souvenirs, des détails qui rappellent quelque chose, le Temps du sabi. C'est aussi le Temps des traces, du "encore un peu".

Tous les haïkus de l'auteur >>>