tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

Soleil d'automne
exuvie de serpent-
l'été derrière soi


Choupie Moysan, France
cco 2018-10-1

Commentaire.

Malgré une apparente clôture du discours en L3, j'aime bien ce haïku. Il trouve pour moi, sa résonnance dans l'étrangeté de la mise en rapport entre peau de serpent et fin d'été. Il faut remarquer qu'il contient la notion de cycle. L'exuvie est une peau morte, ici en similitude avec l'été qui finit, mais en opposition avec cette fin car le serpent continue à vivre et passe dans une nouvelle vie. Il y a aussi cette opposition de notions, entre une vieille peau et l'été qui est souvent synonime de Vie.

Mots clés

soir automne serpent fin_été

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

* avis - Avis donné par l'auteur.
L'auteur donne explicitement son avis ou une explication. Le discours n'est pas neutre au premier niveau de lecture. Il ne s'agit pas ici de haïkus où l'auteur explique au lecteur ce qu'il doit comprendre, généralement clos et sans intérêt. Ici, l'auteur donne une indication qui fait partie des éléments du discours en plus des autres et qui n'est pas une redondance (redite, précision, explication).

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* S21 - Césure entre L2 et L3.
Césure en L2-L3.

Archétypes et dialectiques

* A_Chute - La Chute,déchéance,perte de statut,tomber,vieillir,mourir.
Tout ce qui est considéré comme une diminution de l'état, une perte de niveau, généralement suite au cours du Temps. Le déclin des êtres ou des choses.

Instanciations
- La maison abandonnée, la vieillesse, la maladie.
- L'approche de la mort, de la fin.
- La dégradation des lieux, des objets.
- Le déclin.
- Parfois toute situation sabi portant la trace des années sur un objet.

Type : Etat

Structure : Sujet + Verbe + Etat

Sujet := Toute chose
Verbe := être / devenir
Etat := abandonné / inutile / dégradé /diminué

* A_Cycle - Le Cycle du temps.
Le cycle des saisons, des années, des vies. Cela peut être répétitif comme les saisons ou à un seul cycle avec une croissance suivie d'une chute.

* T_PassePresent - Temps écho du passé.
C'est une parenthèse dans le cours linéaire du Temps. Un peu du Passé affleure , comme une bulle dans le Présent. C'est le temps des souvenirs, des détails qui rappellent quelque chose, le Temps du sabi. C'est aussi le Temps des traces, du "encore un peu".

* T_Cycle - Temps cyclique.
Le Temps de ce qui est prévu, qui revient. Il peut parfois s'agir d'un fait qui va se reproduire. D'une saison, année à l'autre ou d'une génération à l'autre par exemple.

Tous les haïkus de l'auteur >>>