tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

tableau de bord ~
au dessus du gilet jaune
un piège à rêves


Bikko, France
cco 2018-11-2

Commentaire.

Voici un très bel exemple d'un haïku de protestation efficace. Le message n'est pas dit explicitement, comme dans tous les haïkus 'à message' (en général ratés). L'auteur laisse le lecteur l'extraire lui-même. Mieux qu'un long discours, ce haïku nous dit le désarroi des révoltés. Mais au-delà, c'est de la difficulté d'une révolte, de ses errements, de ses illusions et désillusions, de ses tragédies qu'il nous parle. Chapeau ! Aborder les situations complexes par le détail. Voilà comme on écrit un haïku efficace.

Mots clés

social protestation

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* association - Associations.
Images mises en association. L'interaction provient du partage d'une partie seulement des sèmes. Il n'y a pas de similitudes ou d'oppositions qui créent une dynamique. La relation est cependant plus forte que dans la juxtaposition qui place des images côte à côte sans relations sémantiques entre elles.

* engagé - Haïku engagé.
Haïku prenant position, haïku engagé.

* culturel - Utilisation d'un élément culturel externe.
Le haïku s'appuie sur un élément culturel externe bien connu du lecteur. Il y a partage d'un environnement (lieu, situation...) ou élement culturel (musique, peinture...) qui va chercher des souvenirs ou sensations dans la mémoire et le vécu du lecteur. Cela permet une grande économie de place, il ne faut rien ajouter d'autre, l'effet est produit par l'apport du lecteur.

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

Tous les haïkus de l'auteur >>>