tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

tide pools
a plastic bottle full
of sea water

flaques de marée
une bouteille en plastique pleine
d'eau de mer


Garry Eaton, Canada
cco 2019-01-2

Commentaire.

Opposition-similitude entre les flaques de marée et le contenu de la bouteille. Opposition entre naturel versus artificiel, entre grand versus petit, entre eau libre et eau captive, entre l'éphémère des flaques et de l'eau prisonnière du plastique. Similitude des petites étendues d'eau. en résonance avec la mer. Ce haïku trouve aussi sa force par une résonance avec le problème du plastique dispersé dans les mers. Ce thème sous-jacent, non-dit explicitement, renforce le discours de surface.

Mots clés

mer plage plastique bouteille marée

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* opp-sim - Opposition-similitude.
Opposition ET similitude. Une relation entre deux termes est à la fois une opposition et une similarité.

Par exemple : un oeuf sur le plat et le soleil couchant. Il y a partage des sèmes de rondeur, rouge, mais mise en opposition entre Haut versus Bas, Grand versus Petit.

* opposition - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

* - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

Archétypes et dialectiques

* A_Rencontre - La rencontre fortuite.
La rencontre fortuite entre deux êtres avec un moment où quelque chose se passe entre eux.

* D_Nature - La rencontre fortuite.
La rencontre fortuite entre deux êtres avec un moment où quelque chose se passe entre eux.

* D_HautBas - En Haut <> en Bas.
Une opposition entre ce qui est en Haut et ce qui est en Bas. Par exemple, le ciel et la terre, les étoiles et les lumières de la ville, les nuages et la mer...

* D_GrandPetit - Grand <> Petit.

* D_IntExt - Intérieur <> Extérieur.

* T_Mince - Un fragment très court de temps.
Une mince tranche de temps.
- A différencier du "soudain" : ici, c'est l'espace de temps qui compte et non la soudaineté.
- Notation du caractère éphémère.

Tous les haïkus de l'auteur >>>