tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

deep winter
reading a dead friend's book
on alchemy

coeur de l’hiver
lire le livre d'un ami mort
sur l'alchimie


Lucy Whitehead , UK
cco 2019-02-1

Commentaire.

Etrange haïku. Il est en effet construit sur une particularité du discours alchimique qui consiste à avoir un discours de surface correspondant à un discours profond qui est le message. La partie superficielle n’est compréhensible que pour ceux qui ont une certaine connaissance et qui feront le lien entre concepts profonds et apparents. C’est ce que l’on appelle, le style grimoire. Il faut comprendre ce haïku au sens de l’Oeuvre au noir. La Mort, en résonance avec le coeur de l’hiver, est une étape essentielle pour la transformation. On touche ici au Noir avant que la Lumière ne revienne...

Mots clés

hiver mort livre lecture

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* yugen - Yugen, mystère.
Le Yugen est un concept d'esthétique japonaise qui peut se traduire par profond, mystérieux, sombre, trouble... En critique de la poésie japonaise, il exprime une subtile profondeur des choses qui sont vaguement évoquée dans le poème.

http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_aesthetics

* absence - L'élément important n'est pas nommé.
Le haïku est organisé autour d'un élément non nommé auquel chaque image se réfère. L'intérêt est d'économiser la place qui serait utilisée par le fait de nommer l'élément tout en disposant de l'effet qu'il produit.

Le haïku peut apparaitre comme une voûte dont l'échafaudage a été retiré. Si le haïku est bien composé, l'élément principal est absent mais tout parle de lui.

Cette technique permet de retarder le rangement en mémoire car le lecteur doit compléter le discours au moyen de l'élément non nommé pour que le haïku soit compréhensible sans ambiguïté. Il acquiert alors un poids mémoriel plus important.

* culturel - Utilisation d'un élément culturel externe.
Le haïku s'appuie sur un élément culturel externe bien connu du lecteur. Il y a partage d'un environnement (lieu, situation...) ou élement culturel (musique, peinture...) qui va chercher des souvenirs ou sensations dans la mémoire et le vécu du lecteur. Cela permet une grande économie de place, il ne faut rien ajouter d'autre, l'effet est produit par l'apport du lecteur.

* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

* concordance - Concordance entre discours superficiel et profond.
Concordance entre le discours de surface et le discours profond. Deux discours parallèles.

Archétypes et dialectiques

* A_Mort - La Mort.
Contexte de mort (deuil, décès, cimetière...) ou pulsion de mort (guerre, violence...).

* D_GrandPetit - Grand <> Petit.

* T_Immobile - Temps immobile.
Un espace de temps très court où rien ne bouge. Les choses sont figées comme dans une photo. L'image est immobile. C'est aussi le temps des atmosphères basées sur une liste d'éléments.

Tous les haïkus de l'auteur >>>