tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

pluie continue-
la sonate en mi majeur
adoucit les gouttes


Pascale Senk, France
cco 2019-02-1

Commentaire.

Haïku basé sur le motif d’une opposition entre une musique à l’Intérieur versus une météo peu agréable (Extérieur). Cette opposition se conjugue avec une similitude liée aux sonorités. Elle joue sur le contexte pour créer une atmosphère. Une pluie faible aurait demandé un mi mineur.

Mots clés

pluie musique

Structure du haïku

Schéma(s) et Motif(s) présent(s) :

Schéma :
  Motif : mmm084 -

Technique(s) utilisée(s) :

* opposition - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* similitude - Images en opposition.
Images ayant un groupe de sèmes opposés. Les images sont contraires l'une de l'autre. Les sèmes opposés se regroupent cependant en dialectiques. Une dialectique est composée de sèmes contraires, comme les deux faces, pôles d'une même qualité.

Par exemple :
- le Haut et le Bas.
- l'Intérieur et l'Extérieur
- Le Grand et le Minuscule

* multisens - Perceptions de plusieurs sens - Synesthésie.
Haïkus mettant en oeuvre des effets sur plusieurs sens (ouïe, toucher, goût, vision, odorat). Ils jouent sur le phénomème de résonance entre les sensations (Synesthésie). Cela produit en général des haïkus forts parce que physiques.

Archétypes et dialectiques

* D_IntExt - Intérieur <> Extérieur.

Tous les haïkus de l'auteur >>>