tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

heat lightning—
the first drop of sweat
on her chin

éclair de chaleur —
la première goutte de sueur
sur son menton


John Wisdom, USA
cco 2019-02-2

Commentaire.

Court-metrage. L'auteur pose un minimum d'éléments en les juxtaposant et fait naître le besion d'une prolongation pour constituer un discours qui satisfait notre curiosité. Ici, le début de discours s'ouvre à plusieurs possibles, laissés à la liberté du lecteur. On a plusieurs alors discours superficiels prolongeant celui énoncé par l'auteur. On remarquera une ambiguïté sur le caractère érotique du discours. Ce qui en fait le charme, l'activité en phase de liage et donc, la puissance.

Mots clés

éclair chaleur femme sueur érotique

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

* court-metrage - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

* lectures - Lectures multiples. Plusieurs sens possibles.
Le haïku a plusieurs sens possibles mais toujours au niveau de surface. Il ne s'agit pas de discours feuilleté où le sens de surface et profond différent. A ne pas confondre avec le discours feuilleté avec un discours de surface et un ou plusiuers discours profonds.

* meteo - Haïku utilisant la meteo pour créer une atmosphère.
Utilisation dans un segment du haïku d'une référence au temps (conditions météo) qui apporte plus que la mention du temps comme décor. La référence désigne un état du temps qui a des effets physiques (pluie froide, grêle soudaine, givre, ...) ou psychologique (ciel couvert, avis de tempête, après-midi étouffante...). Ces effets sont essentiellement ressentis via la peau (contact, température,...); ce qui relie l'auteur/lecteur au Monde (son environnement direct).

Le temps mentionné et ses effets partagent un ensemble de sèmes (brutalité, imprévisibilité, "froid", climat psychologiquement étouffant, ...) avec la situation vécue par l'auteur.

Un changement brusque et peu agréable de situation partage des sèmes (brutalité, imprévisibilité, impact) avec un orage soudain, une grêle, une averse froide. Un moment dur à vivre, une déconvenue, avec une pluie froide. Un temps couvert d'avant la pluie en partage avec un moment où l'on redoute la survenue d'événements que l'on redoute.

Bien que la meteo serve souvent de marqueur (kigo - mot de saison), il arrive qu'elle apporte plus que la simple localisation dans la saison ou la mention du contexte du moment.

Archétypes et dialectiques

* T_Transition - Transition entere deux états.
- Le moment où la situation passe d'un état à un autre ou va le faire.
- C'est aussi le moment "juste avant". (A vérifier car il faut le différencier du T_FuturPresent) Ici, c'est un futur certain et immédiat (comme en chinois).

Tous les haïkus de l'auteur >>>