tempslibres - free times haiku database

Motif : mmm079 -

Exemples de haïkus pour ce motif de structure profonde.

envie de chocolat
au lever
la beauté de l'horizon

J’aime bien ce senryu basé sur une juxtaposition d’éléments sans relations. Discours minimaliste, il crée cependant une atmosphère que chaque lecteur reconstruira avec son vécu. J’y trouve aussi un glissement de sens entre le début et la fin du discours. Une technique qui ajoute de l’espace lors de la phase de liage en mémoire. C’est une peu comme on avait mis deux discours l’un après l’autre. L’un continuant l’autre, sur une autre plan. A étudier.

Caroline Coppé , Belgique
cco 2019-02-1
- Analyse/analysis.>>


forest trail
running to the end
of my thoughts

sentier en forêt
courir jusqu’au bout
de mes pensées

@SenryuJournal Volume 4, Issue 38

Debbi Antebi , UK
cco 2019-02-1
- Analyse/analysis.>>


longue route de nuit
tous ces lampadaires allumés
juste pour moi

Un Haïku par jour, 2019-02-02

Hélène Leclerc , Canada
cco 2019-01-2
- Analyse/analysis.>>


subway air . . .
my wife and I talk
about adoption

l'air du metro . . .
ma femme et moi parlons
d'adoption

Incense Dreams, issue 2.2, 2018

Voici un bel exemple d'ellipse dans le discours. Le haïku est composé de trois segments sémantiques mis en rapport par une partie absente explicitement (la surpopulation). Cette technique permet une grande économie de moyens pour condenser un discours large dans un petit espace. A bien étudier et intégrer. On peut aussi remarquer une juxtaposition entre les éléments important de notre vie : les autres (L1), moi et mon couple (L2), l'enfant (L3). Vu autrement, il s'agit d'un discours du type "Moi et le Monde". Un haïku beaucoup plus dense qu'il n'y apparait...

Nicholas David Klacsanzky , Ukraine
cco 2018-09-2
- Analyse/analysis.>>


après les cris des chats
à nouveau le silence
de l'éclipse de lune

Haïku basé sur une opposition entre bruit et silence, et une autre entre Haut et Bas. Il faut remarquer que le silence dont l'auteur parle ici est celui d'un phénomène astronomique qui, par nature, ne fait pas de bruit. Il s'agit donc d'une perception particulière, celle d'un silence intérieur face à un moment spécial. Au delà des oppositions, c'est l'évocation de ce silence particulier, celui de la fascination du spectacle cosmique, qui est rare. A remarquer aussi à l'oeuvre la dialectique de Moi et le Monde.

Damien Gabriels , France
cco 2018-09-2
- Analyse/analysis.>>


fading bruises
birdsong
in the distance

les coups s'estompent
un chant d'oiseau
dans le lointain

Twitter, 2018-07-12

L'auteure excelle dans cette écriture où elle juxtapose le minimum d'éléments pour nous dire des situations dures. La force du haïku naît de la situation, de l'importance du non-dit, du minimalisme qui nous oblige à reconstruire le discours.

An Mayou , USA
cco 2018-07-1
- Analyse/analysis.>>


Rien à faire
dans cette nuit pluvieuse
que d'écouter les mûriers

Abelhak Moutachaoui Abdou , Maroc
cco 2018-06-1
- Analyse/analysis.>>


insomnia
a lone light
on the mountainside

insomnie
une lumière isolée
sur le versant de la montagne

Beth , USA
cco 2018-01-2
- Analyse/analysis.>>


the owl
i hear but never see
november dusk

le hibou
que j'entends mais ne vois jamais
crépuscule de novembre

Twitter, 2017-11-21

Un haïku basé sur l'archétype de la chose cachée active. Elle n'est perçue que par ses actions, ici un son comme c'est souvent le cas. On peut comparer cela à une trace physique. L3 apporte une connotation étrange et crée un effet d'atmosphère. Est-ce que le mois de novembre a un sens particuier pour l'auteure ? La question restant sans réponse ajoute de la résonnance à ce haïku.

Sandi Pray , USA
cco 2017-11-2
- Analyse/analysis.>>


another birthday
under the same
October moon

un autre anniversaire
sous la même
lune d'Octobre

Twitter, 2017-10-23

Brian Austin Darnell , USA
cco 2017-10-2
- Analyse/analysis.>>


Érable flamboyant -
je fais plusieurs fois
le tour du rond-point

Iocasta Huppen , Belgique
cco 2017-10-1
- Analyse/analysis.>>


Harvest moon
dancing with my husband
in the living room

Lune des moissons
je danse avec mon mari
dans le séjour

Haïku d'atmosphère. A première vue, il est un peu court. Mais il laisse une impression particulière difficile à définir. La Lune des moissons clôt l'été. La danse du couple m'apparaît ici comme une prolongation de cet été de leur vie. Un peu comme une récolte mise à l'abri (archetype instancié par la maison). Ce moment éphémère est alors une tentative de continuer encore un peu l'été. L'analyse peut paraître exagérée mais elle se base sur l'écriture merveilleuse et si profonde de Marjorie.

Marjorie A. Buettner , USA
cco 2017-10-1
- Analyse/analysis.>>


matin de septembre —
jusque dans la chair
un goût d'humus

Un Haïku par jour, 2017-09-07

Haïku d'atmosphère basé sur les odeurs, un sens plus utilisé dans l'écriture du haïku que dans les autres genres. A part la figure littéraire et l'avis de l'auteure en L2, j'aime bien ces haïkus à double lecture. Un discours de surface et un discours profond, souvent plus lourd de signification. La légèreté du haïku, je parle de taille, convient bien à ces allusions qui dévoilent juste un instant une réalité plus complexe, plus lourde et plus humaine.

Karyn Louryan , Belgique
cco 2017-09-1
- Analyse/analysis.>>


yoga sous mon arbre
a chaque inspiration
l'odeur de l'écorce

Un HaÏku par jour, 2017-09-03

Il y a quelque chose de profond dans ce haïku. Il crée un lien entre l'intérieur et le Monde au travers du Souffle. Le Monde étant manifesté par l'Arbre, celui qui supporte le Ciel (Yggdrasil) et qui plonge ses racines dans les Profondeurs... On peut aussi noter une opposition entre l'immatériel (souffle) et le dur de l'écorce. (Note: Je mets les mots-concepts) en Majuscules).

Pascale Senk , France
cco 2017-09-1
- Analyse/analysis.>>


nouvel attentat ~
en chemin les enfants traquent
les fraises des bois

Le Coucou du Haïku, 2017-08-17

J'ai retenu ce haïku pour la disjonction entre les deux parties. La seconde est inattendue. Elle marque implicitement la volonté de l'auteur de créer une séparation entre le Monde et son monde à lui. Cette organisation sémantique s'apparente au haïku meteo qui crée une atmopshère. Mais ici, on est dans l'utilisation inverse : la seconde partie est exactement opposée à un discours qui est dans la suite de la première. Un effet intéressant et rare.

Gérard Maréchal , France
cco 2017-08-2
- Analyse/analysis.>>


fin d'été...
déjà le soleil se lève
après moi

Un Haïku par jour, 2017-08-26

Karyn Louryan , Belgique
cco 2017-08-2
- Analyse/analysis.>>


mountain mist
leaving a snowball
on top of the cairn

brouillard en montagne
je laisse une boule de neige
au sommet du cairn

Twitter, 2017-03-05

cudd cwmwl , UK
cco 2017-04-1
- Analyse/analysis.>>


temps cru dehors
un thé menthe entre les mains
je médite en silence

Le Coucou du Haîku, 2017-02-20

Allal Taleb , Belgique
the 2017-02-2
- Analyse/analysis.>>


cold night -
stars so near
we speak in whispers

(nuit froide -
les étoiles si proches
que nous parlons en murmures)

Twitter, 2017-01-03

Brian Austin Darnell , USA
cco 2017-01-1
- Analyse/analysis.>>


Première neige -
écrire de la poésie
tard dans la nuit

FB, 2017-01-17

J'aime bien ce haïku car il est basé sur un point important pour moi : la solitude de l'écrivain qui veille dans la nuit. Au delà, on peut remarquer une opposition entre Intérieur et Extérieur. L'Intérieur n'étant pas nommé mais suggéré. On n'imagine pas l'auteure écrire sur un banc dehors. C'est une autre technique d'économie de moyens dans un espace aussi étroit. On peut aussi remarquer la similitude entre la blancheur de la neige et celle de la page d'écriture. L3 peut être mis en relation avec l'achétype de la Lumière dans la Nuit car on n'imagine pas écrire dans le noir.

Iocasta Huppen , Belgique
cco 2017-01-1
- Analyse/analysis.>>


me
and the mountain
winter solstice

moi
et la montagne
solstice d'hiver

Blog, 2016-12-22 - http://ravencliffs.blogspot.com/2016/12/us.html

Juxtaposition d'éléments L1-2 et L3. C'est un haïku immobile, silencieux. Comme le cycle du temps qui bascule au solstice de l'hiver.

Sandi Pray , USA
cco 2016-12-2
- Analyse/analysis.>>


cinnamon oatmeal
still some things right
with the world

gruau à la cannelle
encore quelques choses de bien
dans le monde

Twitter, 2016-1113

Annette Makino , USA
cco 2016-11-1
- Analyse/analysis.>>


between Cassiopeia
and me -
fireworks!

entre Cassiopée
et moi -
les feux d'artifices!

Brian Austin Darnell , USA
cco 2016-08-1
- Analyse/analysis.>>


Touillant le café
avec ma vieille cuillère ~
un nouveau jour

Gérard Maréchal , France
cco 2016-07-2
- Analyse/analysis.>>


info du matin
tous ces morts avec mon café
je rajoute un sucre

Un haïku par jour

André Cayrel , France
cco 2016-06-2
- Analyse/analysis.>>


autumn chill--
one little cricket
sings to the moon

froid d'automne --
un petit grillon
chante à la lune

Haïku de la Vie qui triomphe, variante ici de la survie avant la Mort, implicite en L1. Haïku bâti sur des oppositions (dialectiques) Haut versus Bas, Vie versus Mort, Petit versus Grand, Moi versus le Monde. Plusieurs archétypes actifs : La Lumière, la Mort, le Détail, la Fragilité, la Rencontre, la Frontière (Vie - Mort), le Cycle du temps. On trouve aussi une analogie sémantique avec un vers de Victor Hugo " [Un homme]...Qui souffre, ver de terre amoureux d'une étoile" (Ruy Blas, acte II scène 2 ).

Robyn Cairns , Australia
cco 2016-03-2
- Analyse/analysis.>>


Brume vespérale ~
les arbres et moi perdons pieds
le temps d'un regard

Le Coucou du Haïku, 2015-12-18.

Gérard Maréchal , France
the 2015-12-2
- Analyse/analysis.>>


Pleine lune d'hiver -
un instant mon ombre et moi
entre les nuages

Le Coucou du Haïku, 2015-12-07

Stéphane Frei , Suisse
the 2015-12-1
- Analyse/analysis.>>


ebb tide's retreat
and I grow older
recessionals

Catbird55 , USA
cco 2013-08-1
- Analyse/analysis.>>


first spring snow
I release my soul in
my first yoga class

première neige de printemps
je libère mon âme dans
ma première classe de yoga

(b'oki) Bette Norcross Wappner , USA
cco 2006-03-2
- Analyse/analysis.>>


stoplight
each of us tapping
to our own beat

au feu rouge
chacun de nous tapotant
à son propre rythme

Mary Lee McClure , USA
cco 2003-11-2
- Analyse/analysis.>>


minus forty-six
steam from the coffee
warms my nose

moins quarante-six
la fumée de mon café
réchauffe mon nez

Angèle Lux , Canada
cco 2003-02-2
- Analyse/analysis.>>


insomnie
une lampe allumée
loin dans la nuit

Jean Ruaud , France
cco 2001-10-2
- Analyse/analysis.>>