tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

Elle m'étouffait
Cette robe noire
Que je laisse choir


Kunzeï Habashli, France
cco 2015-12-1

Commentaire.

Subtilités. Voici un haïku avec une grande ouverture qui laisse au lecteur tout le loisir d'imaginer ce qu'il veut. Un peu de mystère aussi sur la situation. Deux techniques qui vont faire "durer" le haïku en mémoire avant son classement en mémoire à long-terme et ainsi l'insérer dans notre vécu.

Mots clés

érotique couleur noir habits robe

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :


* dislocation - Dislocation.
Dislocation : répétition du sujet à la fin (ou au début) du discours. Le sujet répété est alors précisé. Cela permet de retarder la compréhension et d'insister sur le sujet principal du discours.

ex: Il perd ses feuilles, l'arbre.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-strs - Organisation, Structure superficielle


* auteur - L'auteur se met en scène.
Présence de l'auteur dans le haïku, l'auteur se met en scène mais ne parle pas nécessairement de lui.

Effet obtenu: liavec - Liage au vécu du lecteur.
Il y a, en mémoire court-terme, un liage avec des éléments faisant partie du vécu du lecteur.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 3-aut - Place de l'auteur


* avis - Avis donné par l'auteur.
L'auteur donne explicitement son avis ou une explication. Le discours n'est pas neutre au premier niveau de lecture. Il ne s'agit pas ici de haïkus où l'auteur explique au lecteur ce qu'il doit comprendre, généralement clos (élément de structure 'clos') et sans intérêt. Ici, l'auteur donne une indication qui fait partie des éléments du discours en plus des autres et qui n'est pas une redondance (redite, précision, explication).

Il porte un jugement sur un des éléments de la situation.

Effet obtenu: liavec - Liage au vécu du lecteur.
Il y a, en mémoire court-terme, un liage avec des éléments faisant partie du vécu du lecteur.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 3-aut - Place de l'auteur


* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

Surface : x-----------------x
======
Profondeur : x----------------x
(x----------------x )

- Deux discours parallèles avec partage de sèmes.
- Césure/Rupture horizontale (=)
- L'auteur dit quelque chose au niveau superficiel et autre chose au niveau profond. Ces deux discours sont liés par un partage de sèmes.
éventuellement plusieurs discours profonds différents
- Discours profond : parallèle - élément de structure: concordance
- Discours profond : indépendant - élément de structure: discordance
- élément de structure : feuilleté
- l'élément de structure "feuilleté" est toujours une construction explicite de l'auteur(e).
- le feuilleté entraine souvent la concordance entre discours de surface et profond. Le discours profond est alors un autre aspect du discours de surface.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-trait - Style, traitement


* xxx - Attrait indéfini.
Haïku ayant quelque chose d'indéfinissable qui mérite une étude plus approfondie.

Effet obtenu: liainc - Liage à l'Inconscient.
Certains éléments du haïku se relient à des éléments présents dans notre Inconscient. Ces liaisons créent lors de la phase de liage en mémoire court-terme. Les éléments présents dans l'Inconscient peuvent provenir de notre vécu mais plus probablement d'un fonds commun (Inconscient collectif) de modèles, de schémas qui sont nos briques de base pour intépréter le Monde. Ce sont les archétypes (au sens de Jung) et les dialectiques (oppositions polaires).

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 5-strp - Structure profonde (schemas, patrons, culturel, asso, simil)

Archétypes et dialectiques

* A_Noir - Le Noir, l'Obscurité.

Tous les haïkus de l'auteur >>>