tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

Labeur nocturne
un café n’empêche pas mes
chaussettes dépareillées


Sofi Mura, France
cco 2016-03-2

Commentaire.

Ce que j'aime bien dans ce haïku, c'est qu'il n'a pas de sens. On ne voit pas le rapport entre les trois choses. Et c'est cela qui en fait tout l'intérêt. Je ne dis pas cela pour me moquer mais pour signaler une structure qui fait que l'on se pose des questions qui restent ouvertes. De ce fait, le texte résonne un certain temps en nous. C'est aussi une variante de la liste de commissions car L2 et L3 sont deux éléments reliés dans une phrase.

Mots clés

café nuit humour chaussette au_travail

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :


* xxx - Attrait indéfini.
Haïku ayant quelque chose d'indéfinissable qui mérite une étude plus approfondie.

Effet obtenu: liainc - Liage à l'Inconscient.
Certains éléments du haïku se relient à des éléments présents dans notre Inconscient. Ces liaisons créent lors de la phase de liage en mémoire court-terme. Les éléments présents dans l'Inconscient peuvent provenir de notre vécu mais plus probablement d'un fonds commun (Inconscient collectif) de modèles, de schémas qui sont nos briques de base pour intépréter le Monde. Ce sont les archétypes (au sens de Jung) et les dialectiques (oppositions polaires).

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 5-strp - Structure profonde (schemas, patrons, culturel, asso, simil)


* absence - L'élément important n'est pas nommé.
Le haïku est organisé autour d'un élément volontairement non cité explicitement auquel chaque image se réfère. L'intérêt est d'économiser la place qui serait utilisée par le fait de nommer l'élément tout en disposant de l'effet qu'il produit.

Le haïku peut apparaitre comme une voûte dont l'échafaudage a été retiré. Si le haïku est bien composé, l'élément principal est absent mais tout parle de lui.

Cette technique permet de retarder le rangement en mémoire car le lecteur doit compléter le discours au moyen de l'élément non nommé pour que le haïku soit compréhensible sans ambiguïté. Il acquiert alors un poids mémoriel plus important.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-trait - Style, traitement

Tous les haïkus de l'auteur >>>